[{"label":"Accueil","url":"https:\/\/www.pbo-dpb.ca\/fr"},{"label":"Le DPB en bref","url":"https:\/\/www.pbo-dpb.ca\/fr\/about--a-propos","section":{"id":1,"title_en":"About","title_fr":"\u00c0 propos"}}]

Le DPB en bref

L'analyste financier et économique du Parlement

Le DPB a pour mandat de présenter au Parlement une analyse indépendante sur le budget, les budgets des dépenses et d’autres documents, sur les questions d’importance particulière quant à l’état des finances ou à l’économie du pays énoncées dans son plan de travail annuel, ainsi que, à la demande d’un comité ou d’un parlementaire, sur les coûts de toute mesure proposée relevant des domaines de compétence du Parlement. Certains comités peuvent également demander des analyses sur les finances, l’économie ou les budgets des dépenses du Canada.

Les mois précédant une élection générale, le DPB a aussi pour mandat de répondre aux demandes des partis politiques ou des députés indépendants de la Chambre des communes pour ce qui est d’évaluer les coûts de toute proposition de campagne électorale envisagée par le parti ou le député.

En fournissant une analyse économique et financière indépendante et non partisane, le DPB aide le Parlement en vue d’élever le débat parlementaire sur la manière de percevoir et de dépenser les fonds publics ainsi que de favoriser une transparence budgétaire et une reddition de compte améliorées.

De nombreux pays ont établi des organismes semblables pour fournir une analyse économique et financière à leur assemblée législative. Le Fonds monétaire international désigne ces organismes sous le nom de « conseils budgétaires ». De même, l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), sous l’égide de laquelle un réseau des directeurs parlementaires du budget a été mis sur pied, les appelle « responsables parlementaires du budget » et « institutions financières indépendantes ». Au Canada, un autre bureau au mandat analogue à celui du DPB a vu le jour : le Bureau de la responsabilité financière de l’Ontario.